Conseils généraux

RECOMMANDATIONS POUR LA PRESENTATION

D'UN DOSSIER DE PROMOTION

CNU Maladies infectieuses ; Maladies tropicales 45.03

 

Mise à jour : JANVIER 2018

 

La responsabilité de l'évaluation appartient à la sous-section du  CNU.

 

Les règles suivantes sont précisées :

- tous les membres du CNU reçoivent tous les dossiers des candidats

- les MCU-PH n'ont pas compétence pour l'évaluation des PU-PH

- chaque dossier est évalué par 2 rapporteurs, désignés par le Président du CNU selon des critères géographiques et de compétence

- lorsqu'un dossier est évalué 2 années de suite, un rapporteur peut être identique à l'année précédente mais le second doit être nouveau et différent

- le rapport établi par chaque rapporteur est littéral ; il est daté et signé

- afin de respecter la déontologie et de prévenir tous conflits d'intérêts, il est recommandé que candidat et rapporteurs n'aient pas de travail en commun, ni de co-directions de Thèses ou HDR, ni de participations concurrentes directes, ni de communauté d'intérêts

-  lorsqu'un membre du CNU est concerné par sa propre évaluation, il ne participe pas à la discussion ni à la délibération le concernant; les mêmes règles s'appliquent s'il s'agit d'un élève direct de son équipe ou d'un membre de son équipe; dans ces situations, le jury délibère candidat par candidat

- les résultats globaux de l'évaluation sont communiqués à tous les membres de la sous-section; les résultats de l'évaluation du candidat sont communiqués à l'autorité de tutelle universitaire du candidat et au candidat sur sa demande

- toutes ces règles sont diffusées à tous les membres de la sous-section

 La présente note a pour objet de fixer un cadre, à la fois pour la présentation et l'évaluation du dossier de promotion.

La promotion est une reconnaissance de l'investissement fait par des candidats pour faire progresser la discipline au niveau de la recherche, de l'enseignement, du soin et de l'intérêt général, ainsi que de leur engagement personnel au niveau local, national ou international.

Il s'agit d'une démarche importante de la fonction publique.  Le candidat doit, par respect du rapporteur et du jury,  montrer un intérêt pour sa propre démarche.

 

INTRODUCTION

 

Les possibilités sont limitées et certains ne pourront pas y accéder.

En raison du nombre et de la qualité des dossiers soumis, le candidat doit avoir conscience que les chances de promotion précoce sont très faibles.  Dans l'expérience de la Sous-section, les collègues promus à la 1ère classe ont habituellement au moins 10 ans d'ancienneté.

 

Pour les collègues ayant été MCU-PH avant d'être nommés PU-PH, il est tenu compte dans une certaine mesure des années d'ancienneté de MCU-PH.

 

L'évaluation se fait à l'aide d'une grille revue et actualisée chaque année par les membres de la sous-section prenant en compte les critères suivants :

 

a - Activités d'enseignement, de pédagogie et responsabilités universitaires

 

b - Activités de recherche et responsabilités dans les organismes de recherche

 

c - Activités de soins et responsabilités hospitalières

 

d - Activités d'intérêt général  sur le plan local, national et international

 

Le bilan personnel du candidat est le critère essentiel mais l'évaluation tient aussi compte de l'âge, de l'ancienneté de nomination et de l'ancienneté de classe.

 

Un dossier présentant un bilan équilibré entre les 4 ordres de critères mentionnés ci-dessus augmente les chances de promotion.

 
 
Le dossier se constitue en deux étapes :
 
 

Un premier dossier est adressé par le candidat dans les délais réglementaires à son UFR des Sciences de la Santé selon les recommandations de l'UFR. 

Le dossier est transmis à l'administration avec un avis du Conseil d'UFR. L'administration transmet ensuite ce dossier au rapporteur de la Sous-section du CNU. 

 

Un deuxième dossier est adressé par le candidat PAR VOIE ELECTRONIQUE pour le 20 MAI 2018 au plus tard à chaque membre de la Sous-section du CNU (PU-PH pour les PU-PH ; PU-PH et MCU-PH pour les MCU-PH) et PAR VOIE POSTALE EN TROIS EXEMPLAIRES uniquement AU Pr Pierre-Marie GIRARD, président de la sous-section CNU45-03 qui désigne les deux rapporteurs et leur adresse un exemplaire papier. Le dossier doit être rédigé scrupuleusement selon le plan et les recommandations de la discipline détaillées ci-dessous ++++

Les demandes de promotion seront examinées lors de la session du CNU des 27-28-29 Juin 2018.

 

MEMBRES DU JURY DES MCU-PH (3)

 

 Fanny LANTERNIER

 

 Service des Maladies Infectieuses et Tropicales

 Hôpital Necker

 149 rue de Sèvres - 75015 PARIS

 E-mail : fanny.lanternier@aphp.fr

 

 Valérie POURCHER-MARTINEZ

 

 Service des Maladies Infectieuses et Tropicales

 Hôpital de la Pitié-Salpêtrière

 47-83 boulevard de l'Hôpital - 75013 Paris

 E-mail : valerie.martinez@aphp.fr

 Blandine RAMMAERT     

 Service de Médecine Interne et Maladies  Infectieuses et Tropicales

 Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers

 2 rue de la Milétrie

 CS 90577 - 86021 POITIERS Cédex

 E-mail : blandine.rammaert.paltrie@univ- poitiers.fr

 

 

MEMBRES DU JURY DES PU-PH (6)

 

Florence ADER

 

Service des Maladies Infectieuses et Tropicales

Hôpital de la Croix-Rousse, Hospices Civils de Lyon

103 Grande Rue de la Croix-Rousse

69004 Lyon

E-mail : florence.ader@chu-lyon.fr

 

Pierre-Marie GIRARD

 

Service des Maladies Infectieuses et Tropicales

Hôpital Saint-Antoine

184 rue du Faubourg Saint-Antoine

75571 Paris Cédex 12

E-mail : pierre-marie.girard@aphp.fr

 

Odile LAUNAY

 

Service des Maladies Infectieuses et Tropicales

Hôpital Cochin

27 rue du Faubourg Saint-Jacques - 75014 Paris

E-mail : odile.launay@aphp.fr

 

Philippe PAROLA

 

Service des Maladies Infectieuses Aiguës

Hôpital de la Timone, Pôle 8

264 rue Saint-Pierre - 13385 Marseille

E-mail : philippe.parola@ap-hm.fr

 

Christian PERRONNE

 

Département de Médecine Aiguë Spécialisée

Hôpital Raymond Poincaré

104 boulevard Raymond Poincaré

92380 GARCHES

E-mail : c.perronne@aphp.fr

 

Pierre TATTEVIN

 

Service des Maladies Infectieuses et Tropicales

C.H.U. de Rennes

Hôpital Pontchaillou

2 rue Henri Le Guilloux - 35033 Rennes Cédex 9

E-mail : pierre.tattevin@chu-rennes.fr

 

 

Le dossier doit inclure :

- une lettre d'intention synthétique de 2 pages maximum, mettant en avant les points forts du dossier

- la date de naissance et les dates suivantes selon les cas : date de nomination MCU-PH, date de nomination PU-PH, date de changement de discipline, date de la dernière promotion, date prévue de la retraite

- la page originale d'extraction du score SIGAPS personnel (score global + score des 10 dernières années)

- la page d'extraction de l'index H, selon Web of Science (et non un autre site)

- la liste des publications avec références complètes (aucune copie de publication n'est demandée).

- la copie de la première page des articles, avec le titre et le résumé (mais pas les articles en entier +++) pour les demandes d'avancement MCU-PH seulement (inutile de joindre la copie de la première page pour les PU-PH). 

 

Le dossier doit comprendre un résumé synthétique en suivant le plan de ces recommandations.

 

- Le candidat doit faire une synthèse de ses activités d'enseignement, de recherche, de soins et d'intérêt général depuis sa nomination comme PU-PH ou MCU-PH, permettant au jury d'évaluer l'ensemble de sa carrière.

  

1- PU-PH :

 

1.1- Pour la première classe (1èC) :

 

Le dossier doit comporter les chapitres suivants :

 

     A - L'exposé des titres (formation et profil général) :

 

               - Titres universitaires

               - Titres hospitaliers

               - Titres scientifiques

                            

B – La présentation synthétique des activités depuis la nomination au rang de PU-PH ou MCU-PH, selon le plan suivant des critères pris en compte :

 

Les activités d'enseignement, de pédagogie et les responsabilités universitaires :

 

  • Implication dans l'UFR des Sciences de la Santé du candidat (ex. Conseil de gestion, Commission d'HDR, Commission pédagogique, Conseil scientifique, Décanat, etc…)
  • Implication dans l'université de rattachement (Commissions diverses, Conseil d'administration, etc…)
  • Participation aux enseignements du 1er cycle (volume horaire)
  • Participation aux enseignements du 2ème cycle (volume horaire)
  • Participation aux enseignements du 3ème cycle (volume horaire)
  • Responsabilité de l'Unité d'enseignement (UE) 6
  • Nombres d'heures d'enseignement dans l'UE6
  • Participation à d'autres Modules
  • Participation à des enseignements originaux, de type modules optionnels
  • Implication dans des expériences pédagogiques
  • Participation à l'enseignement en soins infirmiers au sein de l'UFR
  • Implication dans d'autres instances universitaires
  • Membre du CNU, sous-section 45-03 et activités au sein du CNU, à l'échelon de la discipline, à l'échelon de la section 45 ou à l'échelon national
  • Coordonnateur régional du DESC de Pathologies infectieuses et tropicales
  • Organisation de cours ou responsabilité de séminaires pour les internes et assistants inscrits en DESC de Pathologies infectieuses et  tropicales, dans le cadre de l'enseignement national du DESC
  • Participation à l'enseignement national du DESC
  • Organisation de DU ou DIU
  • Organisation de Capacités
  • Organisation de séances de FMC
  • Organisation de divers enseignements
  • Participation à divers enseignements
  • Missions internationales d'enseignement
  • Encadrement de thèses de médecine
 

Pour certaines thématiques liées à l'enseignement, préciser leur champ d'action : local, régional, national ou international.

 

Les activités de recherche et les responsabilités dans les organismes de recherche :

 

  • Nombre et qualité des publications (cf annexe)
    • score SIGAPS (joindre une extraction à la date de constitution du dossier) : score global + score des 10 dernières années  
    • réputation internationale (H index, selon Web of Sciences)
  • Liste des communications en tant qu'orateur invité
  • Appartenance à une équipe d'accueil EPST labellisée par l'AERES
  • Direction d'une équipe d'accueil
  • Coordination d'une thématique personnelle de recherche au sein d'une équipe d'accueil
  • Encadrement d'étudiants (préciser les noms, les années et les thèmes de recherche)
    • en DEA ou master 2
    • en thèse de science
    • post-doctorants
  • Prime d'encadrement doctoral et de recherche (PEDR) ; préciser les dates
  • Projets de recherche financés, ainsi que leur montant
  • Etudes de recherche clinique pour lesquelles le candidat est investigateur principal ou co-investigateur (PHRC, industrie ou autres)
    • nationales
    • internationales
  • Brevets obtenus (sans ou avec licence)
  • Coordination de cohortes
  • Capacité à créer des coopérations scientifiques
  • Responsabilités stratégiques ou décisionnaires dans les organismes de recherche (DRC, DIRC, ANRS, INSERM, IMMI, RENARCI, comités, conseils scientifiques …)
  • Implication dans un Institut ou un Département hospitalo-universitaire
  • Prix et distinctions nationaux ou internationaux
 

Pour ces thématiques de recherche, préciser leur champ d'action :  local, régional, national ou international.

 

Les activités de soins et les responsabilités hospitalières :

 

  • Investissement dans la qualité de la prise en charge des malades :
    • Organisation des soins
    • Nombre de lits
    • Hôpital de jour
    • Visites des malades hospitalisés
    • Consultations externes
    • Consultations internes
  • Image de marque de la spécialité à l'hôpital
  • Notoriété du candidat comme expert ou référent pour la prise en charge de certaines maladies infectieuses (à l'échelon régional, national ou international)
  • Responsabilité d'un Centre de référence
  • Activité au sein d'un CIC ou CIT
  • Responsabilité d'un Centre de recherches biomédicales agréé au sein de l'hôpital
  • Expertise de prises en charge particulières (ex. bioterrorisme, maladies émergentes, maladies contagieuses hautement pathogènes)
  • Animation de réseaux de soins
  • Participation aux essais cliniques nationaux (ANRS, PHRC, RENARCI)
  • Equipe transversale d'infectiologie
  • Chefferie de Structure interne (Unité, Service, Département, etc…)
  • Chefferie de pôle
  • Responsabilités hospitalières, locales et régionales (ex. CME, CLIN, Comité des anti-infectieux,  commissions diverses )
  • Responsabilité au sein du Corevih
  • Participation à des groupes de travail de l'ARS

 

Les responsabilités et les services rendus pour l'infectiologie :

 

  • Membre du Comité de rédaction à l'élaboration des ouvrages pédagogiques du CMIT : Pilly, Pilly ECN, POPI, Gen-et PI , Malintrop, e-Pilly-trop, etc....
  • Auteur de chapitres dans les ouvrages du CMIT
  • Auteur de chapitres d'autres livres ou ouvrages pédagogiques nationaux ou internationaux
  • Coordonnateur de livres ou ouvrages pédagogiques nationaux ou internationaux
  • Activité éditoriale d'un journal médical, scientifique  ou pédagogique (rédacteur en chef  ; rédacteur associé)
  • Responsabilités et autres participations à la vie collective : CA du CMIT, de la SPILF, du SNMInf, de la FFI, etc…
  • Implication dans le DPC (Infectio-DPC)
  • Organisation de Conférences de consensus ou Conférences d'experts de la SPILF
  • Participation aux  Conférences de consensus ou Conférences d'experts de la SPILF
  • Organisation ou co-organisation de congrès nationaux ou internationaux
  • Responsabilités pour le Développement professionnel continu (EPP, FMC)
  • Responsabilités au sein du Groupe recherche de la FFI
  • Participation aux grandes décisions stratégiques concernant la discipline
  • Nombre de PH, MCU-PH, PU-PH promus dans la discipline (nom et lieu  d'exercice)
  • Nombre de PH, MCU-PH, PU-PH promus dans une autre discipline (nom, discipline et  lieu d'exercice)

 

 
Les responsabilités d'intérêt général :

 

Nationales :

 

  • Ministères et agences (Membre, Groupe de travail, Poste de responsabilité)
  • HCSP (Collège, Comité exécutif, Commission Maladies transmissibles, Commission Sécurité des patients, Comité technique des vaccinations, Comité des maladies liées aux voyages et d'importation),
  • HAS
  • ANSM
  • InVS
  • IMMI
  • ANRS
  • Autres agences ou institutions
  • Missions officielles nationales
  • Conseil de l'Ordre, Assurance maladie, etc…
  • Réseaux de Santé publique

 

            Internationales

 

  • OMS
  • EMA
  • ECDC
  • Sociétés savantes
  • UEMS
  • Actions humanitaires, missions Esther
  • Missions officielles internationales

 

Afin de permettre au jury d'apprécier la répartition des activités de soins, d'enseignement, de recherche et d'intérêt général, il est recommandé aux candidats de fournir un semainier type.

 

L'ancienneté d'âge ou l'ancienneté de nomination dans le dernier grade universitaire ne peuvent servir qu'à départager des candidats ayant un dossier de qualité proche et ne sont pas en soi un argument de classement.

 

 

1.2 - Pour la classe exceptionnelle (CE)

 

Les possibilités sont limitées et certains titulaires de la 1ère classe ne pourront pas y accéder.

Les critères pour l'accession à la classe exceptionnelle sont les mêmes, mais s'y ajoutent des considérations essentielles :

 

  • Création d'une école

Nombre de PH, MCU-PH, PU-PH promus.

Organisation avec les élèves et distribution des responsabilités dans le domaine de la recherche, de l'enseignement et du soin.

Cohésion des membres de l'école traduisant la solidité de l'équipe après le départ en retraite du candidat.

 

  • Implication tout au long de la carrière dans les activités collectivesen particulier universitaires et au service de la discipline

 

Les éléments du dossier doivent reprendre l'activité depuis la nomination en tant que PU-PH, mais en insistant sur la période depuis la dernière promotion.

Un effort particulier doit être fait dans la rédaction du dossier en mettant en avant les éléments de la carrière à forte valeur ajoutée.        

 

2 - MCU-PH :

 

            Il n'y a pas de délai d'attente minimum.       Le dossier doit reprendre les critères définis ci-dessus pour la 1ère classe des PU-PH.

            Les recommandations sont identiques pour la première classe et le hors classe

 

Annexe – Recommandations pour la présentation des publications et communications

 

Présentation des publications

 

  • Articles indexés PubMed

 

Fournir obligatoirement la page d'extraction originale du score SIGAPS +++ (score global + score des 10 dernières années)

 

Fournir la page d'extraction originale de l'index H, d'après Web of Sciences

 

Le candidat doit fournir la liste chronologique des publications périodiques référencées dans PubMed dans lesquelles il figure soit dans les 3 premiers auteurs, soit en avant-dernier ou dernier auteur.

 

Les lettres, éditoriaux ou cas cliniques doivent être mentionnés en tant que tel.

 

Les 3 premiers auteurs et les 2 derniers auteurs de la publication doivent être mentionnés, le nom du candidat étant souligné.

 

  • Ouvrages et traités

 

Distinguer la coordination d'ouvrages de la rédaction de chapitres.

Ne pas mentionner les ouvrages promus par l'industrie pharmaceutique.

 

  • Articles didactiques et comptes-rendus de manifestations scientifiques (non indexés)

 

         Ne pas mentionner les articles didactiques promus par l'industrie pharmaceutique.

 

Communications orales en tant qu'orateur invité

 

Nationales

Internationales