Recommandations pour la qualification aux fonctions de maitre de conférences

Critères de qualification aux fonctions de Maître de Conférences

Les candidats sont invités à lire la TOTALITE des Conseils Généraux et des Recommandations associées à la fonction postulée avant de préparer leur dossier.

Enseignement

Expérience d'enseignement dans l'enseignement supérieur : nombre d'heures, public (Licence, Master, ...), type (CM, TD, TP), description du contenu, existence de documents pédagogiques produits par le(a) candidat(e), nom et coordonnées des responsables des enseignements. Il est fortement conseillé d'appuyer sa candidature sur des lettres d'appréciation confidentielles rédigées par les responsables pédagogiques.

L'expérience pédagogique doit obligatoirement être attestée.

Dans ce critère, une valeur minimale d'environ 96 heures équivalent TD en présentiel dans l'enseignement supérieur est attendue.

Recherche

- qualité de la recherche : qualité des publications, ordre des auteurs; qualité de la thèse en prenant en compte les avis exprimés dans les pré-rapports de thèse (signés) à joindre obligatoirement, le rapport de soutenance (signé), la durée de la préparation de la thèse. Dans ce critère, le seul paramètre avec un seuil d'acceptabilité est le nombre de publications. Il est attendu d'une thèse de doctorat qu'elle conduise à la publication, en tant que contributeur principal, d'au moins un article dans une revue internationale satisfaisant aux conditions suivantes : (i) indexée JCR, (ii) reconnue de bon niveau par la communauté, (iii) relevant explicitement de la section, (iv) relevant explicitement de la thématique de recherche du candidat.
Compte tenu des délais de publication, il est admis, pour des thèses ayant une durée nominale de préparation (3 ans) et soutenues à la fin de l'année précédant la session de qualification, au minimum 2 communications, également en tant que contributeur principal, dans des conférences internationales sélectives avec actes et comité de lecture, relevant explicitement de la section et de la thématique de recherche du candidat.
Sauf information contraire clairement explicitée et attestée, la section 61 du CNU considère que le premier auteur est le contributeur principal d'une publication.

- appartenance à la 61ème section déterminée par les travaux réalisés, le jury et notamment les rapporteurs de thèse (le cas échéant, préciser les sections CNU ou CNRS), les congrès et/ou revues dans lesquels le(a) candidat(e) a publié.

Autres

Parcours du candidat dans l'enseignement supérieur et parfois en entreprise, initiatives prises pour améliorer la qualité scientifique et l'expérience pédagogique sont des éléments qui sont pris en compte dans la décision de qualification.

A noter

L'examen d'un dossier de candidature à la qualification ne saurait se résumer à la comparaison de valeurs d'indicateurs à des seuils. La notion de contributeur principal s'apprécie par le fait d'être le premier dans l'ordre des auteurs d'une publication. Il est recommandé de ne pas se caler sur les valeurs minimales.