Recommandations pour la qualification aux fonctions de maitre de conférences

Les pièces obligatoires du dossier sont désormais transmises aux rapporteur en format électronique via l'application galaxie.

Les pièces complémentaires,

- un exemplaire de la thèse

- un CV de deux pages maximum,

sont toujours à transmettre aux rapporteur par voie postale et sous format papier.

La recevabilité des dossiers est désormais assurée par le ministère. Aussi faut-il fortement insister pour que les candidats s'attachent à respecter scrupuleusement toutes les dispositions réglementaires. La section attire notamment l'attention des candidats sur les deux points suivants : ils ne pourront plus ajouter de pièces à leur dossier après la date et l'heure limites : mardi 19 décembre 2017, 12h00 (heure de Paris) pour la campagne 2018. Les diplômes, rapports de soutenance et attestations rédigés en langue étrangère sont accompagnés d'une traduction en langue française dont le candidat atteste la conformité sur l'honneur. A défaut, le dossier sera déclaré irrecevable par le ministère. La section conseille aux candidats de consulter la page du site web galaxie consacrée à la dématérialisation de la procédure ainsi que le nouvel arrêté en date du 5 juillet 2017 avant de se lancer dans la constitution de leur dossier.

La section recommande aux candidats de ne pas attendre le dernier jour pour verser les pièces obligatoires et valider le dossier sur galaxie et d'envoyer les pièces complémentaires le même jour qu'ils procèdent à cette validation. La date limite d'envoi des pièces complémentaires est la même que celle du dépôt des pièces obligatoires (cachet de la poste faisant foi). Il est rappelé qu'en l'absence des pièces complétaires, le dossier ne pourra être examiné.

En cas d'établissement retardé du rapport de soutenance pour des raisons indépendantes de la volonté du candidat, ce dernier doit immédiatement le signaler aux Président et Vice-Présidents de la section 05.

La section s'assure de la capacité des candidats à enseigner l'économie et à mener une activité de recherche dont les résultats soient diffusés. Si la thèse peut quelques fois suffire à établir l'aptitude des candidats, le plus souvent la section exige des critères permettant d'objectiver son diagnostic :

la capacité à enseigner est formellement établie par une liste d'enseignements d'économie,

les qualités de chercheur sont attestées par des publications dans des revues d'économie au sens large (la liste HCERES sert de référence). Les activités de communication scientifique (communications à colloques et conférences) sont prises en considération en quantité et en qualité.

Il est fortement conseillé aux candidats d'adresser aux rapporteurs non seulement le rapport de soutenance (pièce obligatoire) et la thèse (pièce complémentaire obligatoire en section 05) mais aussi  les rapports préalables à la soutenance.

 Il est toujours préférable d'étayer les déclarations par des preuves : dans le cas d'enseignements, une attestation du directeur de l'UFR ou du service du personnel enseignant de l'établissement complètera utilement la déclaration du candidat. En matière de publications, les revues délivrent également des messages pour informer les auteurs du processus de révision : des copies de ces envois peuvent éclairer les débats de la section. En effet une révision favorable dans une grande revue peut constituer un indice très favorable de l'activité de recherche d'un candidat.

Ces exemples ne doivent pas être pris de manière limitative car d'autres supports assurent la diffusion des recherches des candidats, en particulier les conférences, lorsqu'elles sont reconnues comme étant d'un excellent niveau. De manière générale, la capacité d'un candidat à ordonner son dossier, en hiérarchisant les supports de diffusion, constitue déjà un indice de l'insertion dans le milieu de la recherche : on ne saurait donc trop insister sur le soin à y apporter. En particulier, les candidats doivent être à même de faire ressortir le statut exact de leurs soumissions, qu'elles soient en cours d'examen par les rapporteurs (referees), ou qu'elles aient déjà reçu des demandes de resoumission (dont il faut préciser les conditions exactes et joindre une copie des rapports des referees) ou des réponses plus positives encore.  Toute publication dont le candidat fait état doit être attestée par une copie de la lettre d'acceptation envoyée par la revue.

Les candidats dont les recherches s'inscrivent à la croisée de plusieurs champs disciplinaires peuvent être qualifiés à condition qu'ils montrent clairement leur intérêt pour l'économie. Là encore, des enseignements d'économie, des publications dans les listes précitées, des participations aux colloques de référence constituent des conditions nécessaires à la qualification par la section 05.

En cas d'échec de la procédure de qualification, il est conseillé aux candidats qui désirent soumettre à nouveau leur dossier de faire apparaître clairement les progrès depuis le précédent envoi. De la même manière, les candidats à une requalification gagneront certainement à décrire leurs activités d'enseignement et de recherche depuis la précédente qualification.

Les candidats sont invités à consulter le relevé de décision de la réunion plénière de la section 05 du 8/01/2016 qui a permis de préciser l'ensemble des recommandations pour la mandature 2015-2019. Ce relevé se trouve dans le dossier "rapports d'activité et documents" à la rubrique "vie de la section".

Les résultats des sessions précédentes ont été les suivants:

 

2012

2013

2014

2015

2016

2017

Nombre de candidats

375

388

380

375

369

367

Nombre de dossiers traités

313

295

321

311

302

303

nombre de qualifiés

190

166

185

178

180

184

 

 

 

 

 

 

 

% du nbre de candidats

51%

43%

49%

47%

49%

50%

% du nbre de dossiers traités

61%

56%

58%

57%

60%

61%