Recommandations pour la qualification aux fonctions de professeur

Dans le cadre de la nouvelle procédure  d'inscription sur la liste qualification,  la section demande  au titre des pièces complémentaires :

Les rapports de pré soutenance HDR  ainsi que les travaux  couvrant au moins les quatre dernières années en dehors des  cinq  publications    fournies  au titre des documents obligatoires.

Le candidat devra communiquer:

-un CV détaillé mentionnant  notamment le parcours,  l'encadrement  doctoral, l'encadrement  de stage  ainsi qu'un descriptif des responsabilités et des  fonctions  exercées.

-la liste complète  des publications. Cette liste pourra être assortie de  commentaires sur les travaux qui sont les plus relevant en dehors de ceux déjà mentionnés dans la notice obligatoire.

 

 

Les critères principaux pour la qualification:

Pour qualifier un candidat aux fonctions de Professeur, la section 25 se base principalement  sur:
-L'activité et le rayonnement scientifique du candidat.
-L'aptitude à enseigner les mathématiques jusqu'au niveau Master   Mathématique
-La capacité du candidat à encadrer des doctorants (à travers son expertise  en mathématiques, la variété des thèmes qu'il a abordés, sa capacité à avoir posé et résolu des questions pertinentes ...).  La section 25 n'exige pas d'avoir encadré ou co-encadré un doctorant pour pouvoir obtenir une qualification aux fonctions de Professeur. Cependant des encadrements ou co-encadrements éventuels de doctorants ou post-doctorants sont un plus pour le dossier.
 

L'activité de recherche,  jugée  sur:
-Une  production régulière de publications de qualité, une attention particulière étant portée sur les 4 dernières années

-La diversité des thématiques scientifiques  abordées,   en particulier celles qui   sortent du  cadre de  la thèse.
 
  Le rayonnement du candidat:
- Les participations à de conférences, les invitations dans des colloques internationaux, les
 séjours à l'étranger, la variété des collaborations, ...


Pour les candidats relevant aussi de la section 26 (mathématiques et applications)  ainsi que ceux relevant de la section 27,  la section  25  se base sur   les même critères que ceux utilisés pour les candidats à la qualification  aux fonctions de Maître de conférences

Candidats dont la thématique est l'Epistémologie  ou l'Histoire des Mathématiques

Le dossier scientifique est examiné de la même manière  que dans le cas  d'une demande de qualification Maître de conférences.  Cependant  on demande en plus que le candidat  fasse preuve  d'une  grande implication au sein de la communauté mathématique, ce qui peut se traduire notamment par :

- Un enseignement régulier des mathématiques à divers niveaux de l'université (du L1 au M2),

- Des responsabilités au sein du département de mathématiques de son établissement,

- Des projets scientifiques  menés en commun avec des mathématiciens,
 
 - Des publications dans des revues destinées aux mathématiciens

Il  est important de souligner que le CNU actuel comme le précédent n' exige pas que le candidat   possède une thèse en  mathématiques.


Renouvellement de qualification

Les dossiers des candidats à un renouvellement de qualification font l'objet  d'une attention particulière. Les périodes vides en production scientifiques son analysées, et sont presque systématiquement rédhibitoires si elles concernent les 4 dernières années d'activité.
 
  A contrario, une reprise d'activité récente, concrétisée par des publications ou des travaux soumis est  considérée favorablement par le CNU cependant, si cette reprise se traduit essentiellement par des travaux soumis ou en cours, le CNU peut reporter sa décision de qualification à une campagne ultérieure, conditionnant sa décision à la publication des travaux.

Il est important de souligner qu'une non qualification est une décision non  définitive, elle peut être révisée l'année suivante. Le CNU veille à ce que le dossier d'un candidat refusé ne soit pas examiné deux années de suite par les mêmes rapporteurs.
 
 
A noter cependant: la section est souveraine dans ses choix et ses délibérations ont lieu à huis clos. En aucun cas les critères décrits ci-dessus dans ce document ne font l'objet d'une application automatique.