Recommandations pour la qualification aux fonctions de maitre de conférences

Avant de consulter cette rubrique, les candidats doivent impérativement avoir lu la rubrique "Conseils généraux".

La section 17 considère la thèse de doctorat ou le dossier d'HDR comme l'élément premier sur lequel se construit l'avis des rapporteurs. La lecture du rapport de soutenance (dont la section attend qu'il apporte un éclairage clair, concret et précis sur les apports du travail doctoral) et la consultation de la thèse ou du dossier complet d'HDR permettent aux rapporteurs d'en apprécier la qualité. Cette qualité est appréciée à l'aune de l'ensemble des travaux soutenus dans la discipline.

Concernant le CV, il doit s'en tenir aux informations pertinentes d'un point de vue professionnel et n'est pas censé comporter des mentions ou informations relatives à la vie privée (photo, statut familial ou marital). Il devra comprendre une liste complète des publications du candidat (ainsi que d'attestations des éditeurs pour les textes en cours de publication). Il devra également comprendre une liste complète des enseignements assurés, que ce soit dans l'enseignement secondaire ou supérieur, quel que soit le type d'établissement ou de département. La section 17 attend des candidats qu'ils aient déjà assuré des heures d'enseignement, dans l'enseignement secondaire ou supérieur. En ce qui concerne les enseignements à l'Université, il est conseillé aux candidats de fournir des indications précises sur leurs statuts, volumes, intitulés. Il est également conseillé aux candidats de donner de façon succinte des informations précises quant à leurs objets, leurs principaux axes et leurs orientations méthodologiques. Il est préférable (mais pas strictement obligatoire) que le candidat ait enseigné de façon significative la philosophie. La section 17 conseille aux candidats qui ont assuré des enseignements dans une discipline connexe, de mettre soigneusement en relief la place qu'ils y ont accordée à la philosophie.

On attend en outre des candidats qu'ils démontrent de façon claire leur dynanisme sur le plan scientifique en philosophie. La section prend prioritairement en compte les participations à des séminaires ou colloques. Elle accorde également de l'importance, bien que plus secondairement (en tenant compte notamment de la situation professionnelle du candidat et des conditions d'élaboration de la thèse ou du dossier d'HDR), à l'insertion dans des collaborations universitaires et à la participation à des activités collectives (organisation de séminaires ou de colloques).

Les candidats à la requalification doivent fournir l'ensemble des pièces demandées au même titre que les autres candidats (y compris le rapport de soutenance de thèse). Ils s'attacheront en revanche à mettre en relief leurs productions scientifiques et les activités réalisées dans le domaine de la recherche et de l'enseignement DEPUIS leur dernière qualification.

Les candidats ayant soutenu une thèse ou leur HDR dans une autre discipline que la philosophie seront particulièrement attentifs à démontrer l'inscription de leurs travaux de recherche dans le champ philosophique, à la fois sur le fond (apport de la thèse à des débats philosophiques, structuration du travail de recherche témoignant du fait qu'il est informé par une problématisation philosophique) et sur le plan institutionnel (participation de philosophes à l'encadrement de la thèse, à sa soutenance, obtention antérieure d'un diplôme en philosophie, collaboration avec des chercheurs ou enseignants-chercheurs en philosophie, participation à des activités scientifiques relevant du champ de la section 17, etc.).