Conseils généraux aux candidats

Respect du calendrier

 

Le calendrier fixé par le Ministère est impératif ; il ne permet aucune dérogation individuelle. Le non-respect de ce calendrier rend une candidature administrativement irrecevable. Dans ce cas, le dossier n'est pas examiné par la commission. Il est recommandé de ne pas attendre le dernier jour pour déposer son dossier sur l'application.


Inscription sur Antares

Les inscriptions à la qualification se font exclusivement par l'intermédiaire de l'application Antares. Le bureau de la section désigne deux rapporteurs pour chaque candidat à la qualification. Il le fait uniquement sur la base des renseignements que le candidat a fournis lorsqu'il s'est inscrit sur Antares. Il est donc recommandé aux candidats d'apporter le plus grand soin à leur rédaction lors de la saisie de ces renseignements, en précisant tout particulièrement : le nom et l'université du directeur de thèse, les noms et les universités de tous les membres du jury, la date de soutenance, le titre exact de la thèse (en français), l'objet de la recherche, les orientations des autres travaux de recherche. Le laconisme ou l'obscurité des informations fournies à ce niveau par le candidat gêne la désignation des rapporteurs appropriés.


Ne peuvent être désignés comme rapporteurs du dossier d'un candidat les membres de la section ayant encadré le travail de thèse ou participé à son jury, des membres appartenant à la même UFR ou au même Département, voire, dans certains cas, au même centre de recherche que le candidat. Le bureau se réserve le droit de faire appel à des experts extérieurs à la commission pour rapporter sur un dossier jugé particulièrement technique ou sortant des compétences des membres de la commission.


Constitution du dossier

La section 17 rappelle que les dossiers doivent être composés de l'ensemble des pièces suivantes.

Pièces obligatoires pour tous les candidats à la qualification MCF ou à la qualification PR

- le diplôme de doctorat ou d'HDR (ou une attestation de diplôme si le diplôme est récent et que l'établissement n'a pas encore édité le diplôme) ou le cas échéant une pièce justificative permettant d'établir la possession des titres et qualifications exigées.

- un exposé du candidat limité à quatre pages présentant ses activités en matière d'enseignement, de recherche, d'administration et d'autres responsabilités collectives

- un exemplaire des travaux, ouvrages et articles dans la limite de TROIS documents pour les candidats à la qualification MCF et de CINQ documents pour les candidats à la qualification PR

Lorsqu'un diplôme est exigé, une copie du rapport de soutenance du diplôme est produite, comportant notamment liste des membres et signatures nécessaires.

Ces pièces obligatoires seront déposées via la procédure dématérialisée.

La section rappelle que le Rapport de soutenance est une pièce essentielle du dossier. Il doit être paginé, signé par tous les membres du jury et, naturellement aussi, entier et non-expurgé.

Précisions pour les candidats au titre de la section 17

Pour les candidats à la qualification MCF, un exemplaire de la thèse, valant pour 1 des documents obligatoires mentionnés plus haut, même si la thèse comprend plusieurs tomes ou volumes (il est donc possible de joindre jusqu'à deux autres documents, au maximum).

Pour les candidats à la qualification PR, un exemplaire du dossier complet d'HDR, valant pour 1 des documents obligatoires mentionnés plus haut (et tout particulièrement le mémoire de synthèse et l'inédit), valant pour 1 document (il est donc possible de joindre jusqu'à 4 autres documents, au maximum).

La procédure dématérialisée s'accompagne de contraintes sur le volume des fichiers déposés. Afin de résoudre ces difficultés, si le format est trop gros, il est recommandé, lors de la création d'un PDF, de ne pas choisir la résolution maximum qui conduit à une volumétrie importante. Il est possible par exemple de procéder ainsi : ouvrir le document, choisir "imprimer" et choisir ensuite dans la liste des imprimantes "Adobe PDF" en sélectionnant dans les paramètres "qualité standard" ou "taille de fichier minimal". Par ailleurs, il est possible de compresser les documents en les laissant au format PDF. Il existe des sites gratuits qui le font (chercher dans un moteur de recherche comme www.ilovepdf.com/fr/fusionner ou  https ://smallpdf.com/fr/compresser-pdf )

Pour tous les candidats, la section 17 souhaite aussi pouvoir disposer d'un curriculum vitae détaillé comprenant en particulier 1) la liste complète des publications (avec une copie des lettres d'acceptation de l'éditeur pour les ouvrages, les chapitres d'ouvrages ou articles en cours de publication) ; 2) la liste complète des enseignements délivrés (intitulé, niveau, volume horaire annuel, CM/TD, établissement). Ce curriculum vitae détaillé n'est pas comptabilisé dans la liste des 3 ou 5 documents maximum.

Tout ajout d'une autre pièce (lettres de recommandation, extraits de rapports CNU des années précédentes, productions personnelles hors champ de la section 17, etc.) est à proscrire.

Pour les travaux réalisés en langues étrangères, il n'est pas demandé une traduction intégrale, mais au moins, s'agissant d'une demande de qualification à exercer des fonctions d'enseignant-chercheur en France, une synthèse scientifique significative en français sous forme d'un résumé substantiel, d'une introduction et d'une conclusion longues, analogues aux documents requis par les Ecoles Doctorales (par exemple pour les thèses en co-tutelle). Les candidats, dont les diplômes ont été délivrés dans une langue autre que le français, doivent, lorsqu'elle est disponible, joindre à l'original une traduction du rapport de soutenance.

Dans le cas des thèses soutenues dans certaines universités étrangères qui ne délivrent pas de rapport, il est vivement recommandé aux candidats de joindre à leur dossier 1) tous les documents préalables à l'autorisation de soutenance ; 2) un exposé de soutenance en français ; 3) un document (traduit en français), signé par le directeur de la thèse ou par le président du jury, authentifié par le cachet de l'établissement ayant délivré le diplôme, éclairant la section sur les qualités et les défauts de la thèse. Les lettres de recommandation ne sont en aucun cas admises.

Les candidats à une requalification doivent indiquer la (les) date(s) de leur(s) dernière(s) qualification(s) ainsi que la (les) section(s). Il est rappelé aux candidats que la qualification cesse d'être valable à l'expiration d'une période de quatre années à compter du 31 décembre de l'année de l'inscription sur la liste de qualification.

Un candidat qui n'a pas été qualifié reçoit un courrier l'informant des raisons de sa non qualification. Il peut demander à la DGRH du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche que lui soient communiqués les rapports de ses deux rapporteurs (Département de conseil et d'appui aux instances nationales, 72 rue Regnault, 75243 PARIS Cedex 13). Après la publication officielle des résultats, toutes les questions individuelles doivent être adressées exclusivement au Président de la section. Un candidat à qui la qualification a été refusée pendant deux années consécutives peut faire appel au Groupe IV, composé des bureaux de chaque section (sections 16 à 24). Cet appel se fait traditionnellement en fin d'année universitaire (arrêté du 28 mars 2011 paru au JO du 12 avril 2011).

L'intérêt du candidat est d'assurer à son dossier la plus grande lisibilité. Il est donc recommandé aux candidats de présenter leurs travaux en les classant au moyen de rubriques clairement distinguées : ouvrages en nom propre, direction ou codirection d'ouvrages collectifs et de numéros de revues, articles (en distinguant les revues à comité de lecture, les revues sans comité de lecture, les actes de colloques), contributions à des ouvrages collectifs, traductions, entrées d'encyclopédie, etc.). Il est souhaitable de distinguer les articles non publiés selon qu'ils sont «soumis», «acceptés», «à paraître», «sous presse», et d'indiquer le nom de la revue ainsi que l'année probable de publication. Pour les ouvrages, le contrat (ou, à défaut, une lettre d'acceptation de l'éditeur) doit être joint au dossier. On précisera dans tous les cas le nombre de pages, même dactylographiées. La rédaction du Curriculum vitae doit s'efforcer d'observer, elle aussi, la plus grande clarté (en distinguant les rubriques : organisation de colloques, participation à des colloques ou à des séminaires, etc.).

Les candidats peuvent avoir accès à la trame des rapports réalisés par les rapporteurs en consultant, sur la page de la section, "Rapports d'activité et documents", puis "Divers", puis "Modèles rapports".

Modalités d'envoi

L'ensemble des pièces doivent être déposées avant la date limite sur l'application dédiée, y compris le rapport de soutenance. Il convient d'attirer l'attention des présidents de jury et des directeurs ou garants sur cette contrainte afin de ne pas se retrouver hors délai. Tout dossier incomplet sera déclaré irrecevable.

Les candidats doivent impérativement lire la rubrique Recommandations MCF ou Recommandations PR pour des informations plus détaillées.