Activités

Mise à jour : FEVRIER 2017

1/ Les fonctions institutionnelles du CNU

 

 Le CNU de la Sous-section 45.03 Maladies Infectieuses ; Maladies Tropicales (2 options) assure les fonctions institutionnelles :

  • recrutement des PHU,
  • recrutement et promotion des MCU-PH et PU-PH.

Le CNU a édité des recommandations pour les candidats aux fonctions de PHU, MCU-PH et PU-PH que vous trouverez sur ce site à l'onglet "Recrutement" puis "Recommandations".

Le CNU a édité des recommandations pour les MCU-PH et PU-PH candidats à une promotion de classe, que vous trouverez sur ce site à l'onglet "Promotions" puis "Recommandations".

  • évaluation quadriennale des Hospitalo-Universitaires :

Les modalités de cette évaluation seront précisées par l'AERES, mais chaque hospitalo-universitaire aura une évaluation quadriennale tout comme actuellement chaque équipe demandant un label ou un renouvellement de label. Il est très vraisemblable que les critères présidant à l'évaluation de chaque hospitalo-universitaire seront les mêmes que les critères de promotion à la classe supérieure.

Le CNU se réunit au moins trois fois par an, pour la PEDR, en Avril pour le concours et en Juin pour les promotions. Les pré-auditions du CNU sont soit organisées à la même période que les réunions du concours ou des promotions,  soit lors d'une réunion supplémentaire si besoin (en fin ou en début d'année civile).

Il est à noter que certaines universités ne passent pas par le CNU pour l'attribution de la PEDR.

 Le CNU  a développé de nombreuses autres fonctions dont le principe général est d'aider les candidats et les établissements qui le souhaitent, à améliorer la préparation et le recrutement.

 

2/ Le pré-CNU (pré-audition)

 

Il consiste à évaluer d'une manière précise les candidats, au moins un an avant le concours lui-même,  et à leur donner des conseils  pour la préparation du concours dans les domaines de la Pédagogie et de la Recherche.

Dans le domaine de la Pédagogie, le cours fait l'objet d'une préparation approfondie. Une pédagogie centrée sur l'apprenant doit être connue.

Dans le domaine de la Recherche, nous encourageons les publications de haut niveau avec un nombre minimal prédéfini dans nos recommandations, et l'appartenance à une Equipe Labélisée de Recherche est obligatoire. La Recherche Clinique est également encouragée.

Les candidats sont encouragés à venir en pré-CNU même s'il n'existe pas localement de poste possible pour eux, de façon à constituer un vivier dans l'hypothèse où un besoin se ferait sentir dans un autre établissement.

Cette pré-audition n'engage en aucune manière le jury sur le résultat au concours.

 

Un candidat à la pré-audition doit, sauf exception, être titulaire du DESC de Pathologies Infectieuses et Tropicales. La demande de pré-audition doit être faite par un parrain : chef de pôle, chef de service, chef d'unité, président de la CME, président d'université, doyen ou un membre du CNU.

 

Avant la pré-audition :

Le candidat doit contacter le Président de la Sous-section 45-03 pour un rendez-vous s'il le souhaite et envoyer à l'avance à chaque membre de la sous-section un dossier électronique et un dossier papier selon les mêmes recommandations que pour une audition (cf chapitre Recrutement / Recommandations)

 

Déroulé de la pré-audition :

- Trois jours avant la pré-audition, le candidat recevra par mel le sujet d'un cours interactif type SIDES de 20 minutes, à faire le jour de la pré-audition devant le CNU. Les recommandations sur le style de la présentation du cours sont les mêmes que pour l'audition du candidat au CNU (cf chapitre Recrutement / Recommandations). La seule différence est que pour les pré-auditions le sujet est donné trois jours à l'avance, alors que pour les auditions du concours, le sujet est donné deux heures avant.

- La pré-audition a une durée de 60 minutes par candidat : 10 minutes de présentation du CV, 10 minutes de présentation des travaux et du projet (soins, enseignement, recherche, activités d'intérêt général), 10 minutes de discussion avec les membres du CNU, 20 minutes de présentation du cours, 10 minutes de discussion avec les membres du CNU. 

 

3/ Audit des Etablissements à leur demande :

 

Le CNU peut missionner une commission de deux ou plusieurs hospitalo-universitaires à la demande d'un service hospitalo-universitaire, d'une équipe de recherche ou d'un établissement, lorsqu'il existe un problème local concernant la spécialité, que ce soit un choix délicat entre deux ou plusieurs candidats, que ce soit un choix d'orientation thématique de recherche, que ce soit dans le recrutement d'un candidat extérieur ou dans tout autre problème pour lequel les instances locales solliciteraient l'avis du CNU. Il peut ainsi réaliser une « visite » sur site, en fonction de la situation locale et de la demande, avec le Responsable de la discipline, le Doyen, le Président de l'Université, le Directeur Général du CHU, le Président de la CME.

Ainsi le CNU participe à l'adaptation des postes d'enseignants aux besoins de santé et aux évolutions scientifiques et professionnelles de la discipline, pour en assurer son évolution, ainsi qu'une répartition adaptée des postes dans les établissements au niveau national.

 

 

4/ Les activités du Président de la Sous-section du CNU 45-03 :

 

En accord avec les membres du CNU :

 

  • Il est chargé d'animer les réunions du CNU dans la meilleure harmonie possible
  • Il décide des dates du pré-CNU et du CNU
  • Il désigne les rapporteurs de chaque candidat à un poste de PHU, MCU-PH ou PU-PH,  ainsi que de chaque candidat à une promotion
  • Il se concerte avec le Président de la Section plénière pour choisir conjointement les dates des épreuves et avancements
  • Il participe aux réunions communes à toutes les disciplines avec les autres Présidents, après les concours et les avancements de classe (promotions), en présence du Conseiller du Ministre et des Représentants de l'Hospitalisation Publique (DHOS)
  • Le Président désigne et organise les missions d'audit sur place dans les différents CHU
  • Il est l'interlocuteur des doyens lorsque ceux-ci se renseignent sur un candidat à un poste dans leur établissement
  • Il réalise des enquêtes nationales prospectives type  "Tour de France", chaque année

      avec tous les collègues du CNU

  • Il est responsable de l'étroite entente et collaboration entre les membres du CNU, du Collège des Enseignants de Maladies Infectieuses et Tropicales (CMIT), de la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française (SPILF) et du Syndicat des Infectiologues, au sein de la Fédération Française d'Infectiologie (FFI)
  • Il participera, avec tous les collègues du CNU et de la discipline, au Développement Professionnel Continu (Infectio-DPC)
  • Il transmet au CMIT les résultats des concours et des promotions pour diffusion.

 

Les activités non institutionnelles de la Sous-section sont réalisées, à chaque fois que possible,  en collaboration avec le CMIT, la SPILF, sous l'égide de la FFI.